Home

Venue de l’île de La Réunion dans l’océan Indien, j’ai d’abord trouvé dans le conte un remède pour soigner le mal du pays.

Après avoir suivi un stage d’initiation au conte, j’ai fait mes premiers pas sur scène à Ottawa, où je vivais à l’époque. J’ai par la suite eu l’occasion de collaborer avec de nombreux artistes de la Région de la capitale nationale.

Ayant à cœur de faire découvrir ma région d’origine, je m’inspire dans mes histoires du folklore et de la musique de l’océan Indien.

J’ai eu l’occasion de conter dans divers endroits, notamment au Centre national des arts à Ottawa, au Festival de contes international Boca do Céu à São Paulo, ou encore à Fort-de-France dans le cadre du Festival Contes et musique dans la Cité. J’ai récemment reçu le prix de la conteuse émergente de Conteurs du Canada (2015).

Issue d’une longue tradition d’immigrants venus de Maurice, de Madagascar, de la Sicile, de l’Algérie et de la France, j’oriente maintenant mon travail sur des contes de création portant sur la question du départ et de notre rapport à l’autre, à l’ailleurs dans le phénomène migratoire.

Lorsqu’on quitte son pays pour ne plus y revenir, quelle est la chose la plus précieuse qu’on amène avec soi?

_______________________________________________________

Membre de :

 

Prix de la conteuse émergente de Conteurs du Canada (2015)

Publicités

2 réflexions sur “conte

  1. Bonjour Mafane,

    Tu contais ton histoire sur l’exil
    Hier, prés de la Place des Spectacles
    J’étais là, tout ouie
    Avec ma petite fille

    Nous nous sommes installés
    Charlie a dessiné
    Tu contais, racontais, rencontrais
    J’écoutais, recevais, rencontrais

    La naissance, ce banal exil
    Personne ne si attarde
    Quoi de plus naturelle…
    Tout autant que la migration

    La rencontre, le regard, la présence
    La disposition, la disponibilité, l’ouverture
    La Différence, chanson de Salif Keta

    Par la suite, enfin d’après-midi
    Une fois la petite famille repartie
    J’abordé une dame, songeuse
    Assise à coté de moi

    Une deuxième tentative
    À la première, une réponse
    Courtoise et délicate
    « Non, non ça va »

    À suivre
    P.S. j’aimerais bien te conter la suite…
    Une superbe rencontre
    Comme la vie peut nous en faire cadeau!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s